Bricath

16 juillet 2014

Mon sac des vacances

Avec ses coloris sable et galet, nul doute, c'est bien mon sac des vacances !

P1190691

C'est grâce à Evelyne, du blog Spirou bobine, que j'ai découvert dans ses Infos sur le fil du 27 juin 2014, ce modèle de sac tricoté.

J'ai utilisé un peu plus de deux pelotes dans chacune des qualités suivantes de Katia, achetées pendant les soldes à moitié prix dans le magasin-de-loisirs-créatifs-situé-près-de-chez-moi :
Revive, coloris numéro 62 (le gris), 65 % coton recyclé, 35 % polyester recyclé, 50 grammes, 120 mètres
Revive 50, coloris numéro 202 (le beige), 50 % coton recyclé, 50 % polyester recyclé, 50 grammes, 115 mètres.

On part d'un rectangle tricoté à plat autour duquel on relève des mailles, puis on tricote en rond pour former le corps du sac. N'ayant pas d'aiguille circulaire assez courte, j'ai tricoté avec des aiguilles double pointe (oui, je connais le magic loop, mais j'ai horreur de cette méthode !). L'anse est ensuite tricotée à plat de chaque côté et les deux parties sont cousues en grafting (j'ai utilisé cette méthode).

P1190707

P1190708

Génial, on ne voit aucune démarcation, tant à l'endroit qu'à l'envers bien sûr ! Mais lorsque l'on relève des mailles, il y a un petit décalage à ce niveau pour suivre les rangs, c'est inévitable.

J'ai ensuite relevé des mailles de chaque côté de l'anse et du haut du sac et j'ai tricoté en rond (avec mon aiguille circulaire cette fois-ci !) 1 rang envers, 1 rang endroit et 1 rang envers (méthode un peu différente de celle du modèle qui rabat aussitôt les mailles), puis j'ai rabattu les mailles.

P1190710

Mon fil (aiguille numéro 3,5) étant un peu plus gros que celui du modèle, j'ai modifié le nombre de mailles de départ : 20 au lieu de 26 mais j'ai gardé le nombre de rangs.

Pour éviter le décalage au changement de couleur, j'ai utilisé cette méthode.

P1190706

Impeccable ! Par la même occasion, vous pouvez voir les diminutions, à effectuer deux fois.

Un sac aux bonnes dimensions pour transporter un livre (D'acier, de Silvia Avallone, l'histoire se passe à Piombino, petite ville de Toscane, où nous sommes allés plusieurs fois), les lunettes de soleil et une bouteille d'eau

P1190701

 

Bonnes vacances !

 

Posté par catherinebis à 09:29 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,


09 juillet 2014

Mon Convergence Top

Dès que j'ai vu ce modèle, j'ai voulu le crocheter ! J'avais justement le fil !
C'est mon style, comme disent mes filles !

P1190674

Dix pelotes de la qualité Dégradé de Katia (100 % coton, 50 grammes, 115 mètres), coloris numéro 3656, une qualité achetée pendant les soldes d'été il y a un an ou deux, à moitié prix, dans le magasin-de-loisirs-créatifs-situé-près-de-chez-moi. J'ai utilisé toutes les pelotes (mais j'ai des restes), il fallait respecter le dégradé des bleus ! J'ai crocheté ce fil en numéro 4 et non en 3,5 comme indiqué sur la bande des pelotes, pour plus de souplesse, et j'ai suivi la troisième taille.

Bon, je pensais suivre les explications (en anglais, mais ce n'est pas difficile !) simplement, tranquillement... Eh bien non ! Oh le modèle n'est pas compliqué, non, ce n'est pas ça ! La première chose qui m'a déplu, c'est que le premier rang du dos se retrouve sur l'envers du travail et non sur l'endroit, ensuite, dans le premier bloc de rangs raccourcis, les rangs de brides se retrouvent sur l'envers et les rangs ajourés sur l'endroit, tout cela donnant l'impression que l'ouvrage est pris sur l'envers, bien que le rang de mailles coulées crocheté une fois les rangs raccourcis terminés soit apparent sur l'endroit, fantaisie qui me plaisait beaucoup !... Et, pour le deuxième bloc de rangs raccourcis, c'est le contraire ! Les rangs de brides sont sur l'endroit et les rangs ajourés sur l'envers, et le rang de mailles couées n'est pas apparent ! Pas joli, joli, tout ça ! Et en plus, il est dit de crocheter le devant comme le dos (avant les emmanchures), et de coudre le devant avec le dos de façon à ce que les rangs raccourcis coïncident ! 

C'est n'importe quoi, pas du tout académique ! J'ai failli m'avouer vaincue mais j'ai persévéré et j'ai trouvé la solution ! Pour crocheter les rangs raccourcis, au lieu de revenir en mailles coulées tous les deux rangs, j'ai coupé le fil et repris au bon endroit sans mailles coulées, ainsi, je peux réaliser tous les blocs de rangs raccourcis de la même manière, les rangs de brides se trouvent sur l'endroit du travail et les rangs ajourés sur l'envers, et le premier rang du dos et du devant sont des rangs endroit ! J'ai malheureusement dû abandonner l'idée du rang de mailles coulées apparent, je l'ai quand même crocheté, mais sur l'endroit du travail, et le rang de brides qui suit est aussi crocheté sur l'endroit ! Oui, cela fait beaucoup de fils à rentrer, mais le travail fini est quand même beaucoup plus joli !

P1190685

J'ai aussi biaisé les épaules en coupant le fil au lieu de faire des mailles coulées !

P1190688

Tout est ainsi impeccable ! Ouf !

P1190686

P1190676

Et qui frimera bientôt en Italie ?

 

Posté par catherinebis à 09:14 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,

30 juin 2014

Chez vous aussi ?

En tout cas, chez nous, c'est la folie ! On n'arrête plus de réaliser des bracelets avec des élastiques !

On n'a pas besoin de grand-chose !
D'abord un crochet et un tricotin assez grand, le diamètre du trou de mon tricotin mesurant 12 mm :

P1190668

Puis, des élastiques, des perles et des fermoirs :

P1190607

Investissement minimum, dans le-magasin-de-loisirs-créatifs-situé-près-de-chez-nous, pour 1,30 euros, on a un sachet de 200 élastiques, un crochet et des fermoirs ! Les perles sont en plastique, avec un trou assez gros pour pouvoir faire passer un élastique à l'intérieur; on peut les trouver ici.

Il existe plein de modèles de bracelets, plus ou moins élaborés, à retrouver dans des livres ou sur internet, mais j'ai choisi de vous présenter ici quelques modèles simples, à réaliser sans matériel spécifique.

 

Premier modèle
On travaille sur deux clous en vis-à-vis sur le tricotin, on met un premier élastique en le croisant,

P1190669

puis un deuxième par dessus sans le croiser,

P1190670

et avec le crochet on fait passer le premier élastique sur le deuxième, c'est le principe même du tricotin ! On remet un élastique sans le croiser, on fait passer le deuxième sur celui-ci, et ainsi de suite jusqu'à la longueur souhaitée. Inutile de faire passer le bracelet à l'intérieur du tricotin.

P1190660

On sort le bracelet des clous, on met un fermoir, et c'est tout !

P1190617

P1190621

 

Autre version, avec des perles. On remplace un élastique sur deux par un élastique passé dans une perle :

P1190672

P1190635

 

Deuxième modèle
Même principe que le premier, mais en mettant d'abord trois élastiques sur le tricotin (on croise le premier), et en faisant toujours passer l'élastique du bas par dessus les deux autres :

P1190664

P1190666

P1190630

 

Troisième modèle
On utilise cette fois-ci les quatre clous du tricotin. On pose un élastique sur deux clous en vis à vis, puis un deuxième sur les deux autres clous,

P1190639

on recommence cette opération une fois, on a donc quatre élastiques sur les clous.

P1190638

On fait ensuite passer les premiers élastiques par dessus les autres, toujours ce fameux principe du tricotin ! Cette fois-ci, le bracelet passe dans le tricotin !

P1190636

 Et voici le résultat :

P1190642

 

Autre version, avec trois élastiques au lieu de deux (erreur de ma fille aînée, mais le résultat n'est pas si mal que ça !) :

P1190644

Alors, qu'en pensez-vous ? Mes filles et moi adorant les bracelets, on ne pouvait pas passer à côté ! Voici quelques-unes de nos réalisations (enfin, surtout celles de ma fille cadette, elle assure une grosse production !) :

P1190649

P1190651

P1190652

P1190653

P1190655

Et qui frimera sur les plages d'Italie cet été ?...

Posté par catherinebis à 07:48 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juin 2014

Fleurs et senteurs

Petite balade dans le jardin, où les fleurs sont si belles en ce moment, et sentent si bon...

Les roses :

P1190327

P1190344

P1190553

La lavande :

P1190492

P1190509

Les fleurs des troènes :

P1190560

P1190561

Avec le soleil et le chant des oiseaux, c'est le bonheur assuré !

Posté par catherinebis à 18:36 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

15 juin 2014

Défi cintre # 2

C'est magique !
Un simple cintre du pressing, gardé mais inutile car trop fin pour porter un vêtement sans l'abîmer, et voici Nelly qui nous propose de le customiser ! J'ai bien sûr sauté sur l'occasion (voir ici le début de l'aventure) et je vous présentre mon nouveau cintre :

P1190589

Une cordelette de tricotin, trois fleurs au crochet, et c'est tout ! Cela prend à peine une heure à réaliser ! Le plus difficile a été "d'ouvrir" (pour pouvoir passer la cordelette) et de "refermer" le cintre avec une pince, car le fil de fer était assez épais !

Pour la cordelette, alpaga teint au Kool Aid, fleurs crochetées en Coton Fifty de BdeF, comme celle de mon porte monnaie

P1190596

Pas facile de trouver un "fond" pour faire les photos ! C'est finalement sur le dallage de la terrasse que les coloris ressortaient le mieux !

Merci, Nelly, pour ce défi ! Dès que j'ai de nouveaux cintres du pressing, je les customise !

Pour voir les autres cintres customisés, c'est ici !

Posté par catherinebis à 09:52 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,



10 juin 2014

Islande...

Elle ne me quitte pas...

Ni dans mes lectures :

P1190455

on ne présente plus le premier de ces deux livres, un classique de la littérature française, les héros sont les "islandais", c'est-à-dire les pêcheurs bretons qui partent plusieurs mois pêcher au large de l'Islande, et le deuxième a pour auteure une islandaise, son héros est islandais, mais toute l'action ne se passe pas en Islande.

ni dans mes tricots :

P1190457

modèle fall coat (la taille XS est gratuite, c'est celle que je tricote, le modèle taille très grand), un plaisir à tricoter, que dis-je, un bonheur à tricoter ! C'est un modèle top-down, et vous remarquerez que j'ai d'abord tricoté les manches ! Je les tricote à plat (j'ai ajouté 3 mailles de chaque côté) puis je les couds. Ensuite, je reprends les mailles du corps et 4 mailles sous chaque bras. C'est impeccable, aucun trou !

P1190452

début du châle moderne islandais que j'avais acheté en kit, il y a très longtemps... Il est à peine commencé (on ne voit d'ailleurs rien sur la photo !!!), mais déjà très agréable à réaliser...

Je vous montrerai à la rentrée ces tricots terminés, et je vous parlerai d'autres livres d'auteurs islandais ! Vous voyez, l'Islande est toujours présente !

Posté par catherinebis à 18:49 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juin 2014

Mon cardigan crocheté

Eh bien, il n'est pas trop tôt ! Le cardigan que je vous avais montré ici est enfin terminé ! Vous vous rendez compte, cela fait presqu'un an ! Quelle honte ! Je n'avais pourtant plus que quelques coutures à terminer (ah, coudre des pièces crochetées, je n'aime pas !), crocheter la bordure, coudre les boutons, et rentrer les fils, rien qui ne justifie tout ce temps !

P1190419

C'est un modèle Phildar, issu du catalogue numéro 72, modèle numéro 6 :

P1190435 P1190436

Il est réalisé dans la qualité Siena de Rowan (pelotes de 50 grammes, 140 mètres, 100 % coton), coloris Oak (numéro 659), crochet numéro 3 et un peu plus de 11 pelotes. Si vous suivez de près mes petites histoires et réalisations, ce fil était destiné à un autre projet, le modèle Lucinda, vu ici et ,  mais j'ai finalement tout détricoté car je trouvais ce fil trop fin pour ce projet.

Je n'ai pas fait les poches, et le corps et les manches sont plus courts, car j'avais peur de ne pas avoir assez de fil (je n'avais que 12 pelotes).

P1190431

Les bordures des manches et du bas du corps sont réalisées en crochetant un rang de brides sur l'endroit du travail, et on "revient" avec un rang de point d'écrevisse réalisé sur le brin avant de la tête de maille, ensuite, on crochète un rang de brides en piquant sur le brin arrière des brides précédentes, et on répète toujours ces deux rangs.

J'ai aussi un peu modifié la bordure : pas de point d'écrevisse pour finir car je voulais faire les boutonnières en même temps qu'un rang de mailles serrées, donc seulement des rangs de mailles serrées, trois en tout.

P1190433

Finalement, ce petit cardigan prévu pour le début de l'automne est aussi idéal pour les petites fraîcheurs actuelles ! Je l'adore !

 

bande_pour article_blog-10

 

Posté par catherinebis à 07:58 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2014

Défi cintre # 1

La talentueuse Nelly, du blog cosIadoru, nous lance un nouveau défi : customiser un cintre ! Avec un tricotin, ou tout autre méthode ! Tout est permis !
Nelly nous donne les modalités ici et une première liste des participantes  
J'en fais partie, bien sûr !

Un cintre de pressing, tout bête, que je n'avais pas jeté (je ne jette rien, n'est-ce pas, mon chéri ?) :

P1190399

mon tricotin :

P1190388

non, Nelly, ce n'est pas mon vieux tricotin Phildar, il est dans un carton au fond de mon bazar (oui, j'ai beaucoup de bazar, j'en suis consciente mon chéri !), et je n'ai pas eu le courage de le chercher, et en plus, il y avait un clapet qui n'arrêtait pas de sauter, c'est pour ça que j'en avais acheté un autre, il y a quelques années, pour un projet jamais commencé d'ailleurs !)

et de la laine :

P1190386

vous la reconnaissez ? C'est de l'alpaga que j'avais teint avec du Kool Aid. Après plusieurs essais infructueux de tricot et de crochet, je l'avais laissée de côté, et ce défi est l'occasion de l'utiliser.

Alors, ça vous dit de nous rejoindre pour ce défi ? On a jusqu'au 13 juin, date de l'envoi de la photo du cintre customisé, pour participer. Si vous utilisez votre tricotin, ce sera très rapide, quelques minutes pour faire la cordelette ! Après, un peu d'imagination, et un joli cintre verra le jour !

Posté par catherinebis à 14:34 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

26 mai 2014

Summer Trendy Châle

L'été approche, et nous pourrons à nouveau dîner dehors, et ensuite, bien installés dans nos transats, nous profiterons de la soirée, jusqu'à la nuit !
Et si l'air devient frais, pas de problème, mon trendy châle couvrira mes épaules !

P1190315

P1190382

Il est réalisé dans la (vieille) qualité Mohair Bouclé de Phildar (55 % mohair, 23 % polyamide, 22 % polyester, pelote de 50 grammes, 94 mètres, aiguilles numéro 3,5) que je vous avais montrée ici et avec laquelle j'avais déjà réalisé un giant granny, à (re)voir ici 

J'ai utilisé 4 pelotes, coloris coralline, et j'ai tricoté avec des aiguilles numéro 6, pour obtenir un beau gonflant. Le tuto de ce châle tricoté au point mousse se trouve ici

P1190382

Il mesure 150 cm de long et 65 cm de haut, dimensions parfaites pour bien me couvrir, et profiter de tout son moelleux, sa douceur et sa chaleur.

P1190384

Et quel plaisir de sentir mon châle à même la peau, sur mes bras !

P1190374

C'est un modèle dont je ne me lasse pas, un premier déjà montré ici (ah non, tiens, c'est vrai, ce n'est pas le premier, j'en avais déjà tricoté un petit, il faudra que je vous le montre un de ces jours !), aujourd'hui un deuxième troisième et un troisième quatrième déjà sur mes aiguilles ! Quand on aime... Il faut dire que c'est un ouvrage facile à prendre et à laisser, et ensuite très agréable à porter !

Posté par catherinebis à 07:55 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

09 mai 2014

Le tour d'Europe du tricot et du crochet : l'Islande

Eh oui, bien sûr, nous sommes allés en Islande !

P1170890

Génial, superbe ! Des paysages à couper le souffle, et très changeants ! Je vous laisse imaginer tous les ah et les oh que nous avons prononcés dans la voiture, et les très nombreux arrêts pour prendre des photos !

Un vol sec (trois heures trente de Roissy), location de voiture et hébergements préparés chez nous, et nous voici sur les routes d'Islande, enfin, sur la route, puisqu'il n'y en a qu'une principale, la numéro 1, et que presque toutes les autres sont des pistes plus ou moins praticables avec une voiture normale (plutôt moins, mais on a pu en emprunter quelques-unes !). Nous avons choisi de sillonner tranquillement le sud ; en neuf jours, visiter le pays entier n'aurait pas été raisonnable, nous qui aimons prendre notre temps, nous arrêter souvent et nous balader, et bien sûr prendre des photos ! Et les volcans principaux et les glaciers sont visibles au sud !

P1180544

P1180085

P1180138

P1180144

P1180438

P1180435

L'Islande, c'est le paysage modelé par les volcans (étendues à perte de vue sous le sable noir, la lave, les cailloux, les rochers) et les glaciers avec leurs "langues" qui nous paraissent proches, et qui sont finalement difficilement accessibles ! Ce sont les cascades, les chutes, bien alimentées en cette saison, et la mer avec ses plages noires.

P1180943

L'Islande, c'est aussi les chevaux :

P1170728

on a eu l'impression qu'il y en avait presque autant que d'habitants, j'ai eu l'occasion de les approcher et de les caresser, un vrai bonheur

les moutons :

P1180451

j'ai été étonnée de ne pas en voir beaucoup, mais la propriétaire de la ferme près d'Höfn où nous avons dormi une nuit nous a expliqué qu'il faisait encore froid pour les sortir

les oies sauvages venues se reproduire :

P1180458

incroyable le nombre d'oies que nous avons vues, et toutes "en couple" !

les macareux que nous n'avons malheureusement pas vus !

Par contre nous avons rencontré des rennes :

P1180281

plein de rennes, entre Höfn et Djupavik ! J'ai été ravie, moi qui avais regretté de ne pas en avoir vus en Norvège !

L'Islande, c'est aussi son tout petit nombre d'habitants, 320 000, les deux tiers pour la capitale et sa banlieue, donc environ 100 000 habitants pour le reste du pays ! Autant vous dire que nous n'avons pas vu grand monde lors de notre voyage ! Très peu de villes, très espacées les unes des autres

P1170988

celles où nous nous sommes arrêtés étant Selfoss, Vik, Kirkjubaejarklaustur, Höfn, en remontant vers l'est Djupavik et vers l'ouest Borgarnes, avec respectivement 6 000, 330, 150, 1 800, 350 et 1 765 habitants ! Merci Le Routard pour ces chiffres !

En dehors de ces villes, des fermes isolées

P1180670

très isolées pour la plupart, et coupées du monde l'hiver ! L'une est seule dans un rayon de 100 kilomètres, d'après la propriétaire de la ferme. A mes questions concernant cet isolement qui caractérise un grand nombre d'habitants, cette jeune femme m'a expliqué que les enfants passaient des heures dans le bus pour aller et revenir de l'école, et pour les urgences médicales et les grands déplacements, il y a l'avion. Et en effet, nous avons pu voir quelques aérodromes (enfin, c'est un bien grand mot) ici et là !

Toutes les villes, même les plus petites, ont leur banque, leur poste, leur pharmacie, la station-essence, et leur supermarché ! Ah les supermarchés en Islande ! La plupart sont très petits, mais ils ont tous un  grand rayon de laines ! Le rêve de la tricoteuse ! Les laines islandaises, bien sûr, mais aussi des norvégiennes, en particulier la marque Sandnes, et des danoises.

Alors là, j'ai craqué ! Quarante-cinq pelotes ! Oui, mesdames, et toutes achetées dans ces supermarchés ! A des prix incroyables ! Même si elles ne sont déjà pas très chères sur les sites français où on peut s'en procurer, elles sont encore moins chères en Islande, forcément ! Pensez donc, la Lettlopi à 1,77 euros la pelote, Alafosslopi à 2,55 euros, la Einband à 2,20 euros, et la Plötulopi à 2 euros !!! J'étais partie avec les prix du site alafoss.is pour références, et j'ai encore trouvé moins cher !

J'ai photographié quelques-unes de mes pelotes en Islande :

P1170928

P1170929

P1170927

Les deux dernières pelotes que vous voyez ont été achetées dans une "wool workshop" à la sortie de Selfoss, en direction de Vik. Je n'ai pas résisté (11 euros la pelote quand même !), leur teintes me rappellent les couleurs de la lave, des mousses et des lichens !

P1180154

Elles me sont précieuses pour cela !

Et celles-ci ont été photographiées chez nous :

P1190275

P1190276

P1190277

avez-vous remarqué la particularité de ces pelotes de Plötulopi ? Elles sont enchevêtrées, et pour les séparer, eh bien on "déchire" à la main !

Alors, en tout, quarante-sept pelotes ! En projet : une veste avec la qualité Alafosslopi, un pull avec la Lettlopi, un pull avec la Plötulopi (et il m'en restera sûrement pour un châle), des châles, une écharpe et un plaid avec les autres pelotes !

Oui ces laines sont un peu rêches, mais elles s'assouplissent au lavage, j'ai pu toucher des pulls et ils étaient vraiment doux, c'était un délice de les manipuler ! 

J'ai voulu aussi aller à la Handknitting Association of Iceland, à Reykjavik, mais elle était fermée (on était le premier mai, et en Islande aussi, c'est un jour férié), et au magasin Alafoss, à Mosfellbaer, à quelques kilomètres au nord de Reykjavik, mais là aussi c'était fermé ! Quelle idée aussi d'avoir réservé notre journée de visite à Reykjavik un jour férié ! Mais bon, je n'ai pas de regrets, j'ai trouvé tout ce que je voulais !

Les pulls islandais ne sont pas réservés aux touristes, les habitants en portent aussi, nous en avons vu beaucoup !
Quelques exemples :

P1190086

P1190085

vous reconnaissez ce dernier modèle ? C'est le Afmaeli, gratuit sur Ravelry !

Et dans les vitrines des boutiques, de jolis modèles aussi :

P1190025

P1190028

 

Vous l'aurez compris, j'ai été vraiment conquise par l'Islande, et une semaine après notre retour, je suis encore toute chamboulée. L'Islande est encore dans mon esprit, et pour longtemps !

 

Posté par catherinebis à 20:36 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :



Fin »